Dans le cadre du plan de déconfinement,
le musée Marmottan Monet travaille à son plan de réouverture à partir du 2 juin prochain.
Afin de garantir votre sécurité, des modalités spéciales de visites sont prévues.

Continuer sur le site
en
fr
  • Exposition

    L'heure bleue

    de Peder Severin Krøyer

  • Le Musée Marmottan Monet offre, du 28 janvier au 25 juillet 2021, la première occasion de découvrir, en France, un ensemble d’œuvres majeures du peintre danois Peder Severin Krøyer (1851-1909).
    L’exposition est le fruit d’une collaboration internationale de longue date entre le musée de Skagen (Skagens Kunstmuseer) et le musée Marmottan Monet qui donnera lieu à une présentation de Krøyer à Paris en 2021, puis à Skagen en 2022 avec la présentation d’artistes naturalistes français qui ont inspiré le travail de Krøyer. Considérée comme un événement national majeur, il est placé sous le haut patronnage de Sa Majesté la Reine Margrethe II.

    Krøyer fut portraitiste, peintre de scènes de genre et paysagiste. Les trois aspects de son œuvre seront présents dans l’exposition qui permettront de découvrir ses traits, ceux de sa femme – dans le double portrait intime de 1890 du musée de Skagen – et ceux de ses amis. Ses portraits sont souvent intégrés à des paysages – tel le splendide Roses de 1893 du musée de Skagen représentant sa femme lisant sous un immense rosier en fleurs – ou dans des scènes d’intérieur. Ceci nous vaut un de ses tableaux précoces, peint aux Vaux-de-Cernay, Le déjeuner des artistes à Cernay (1879, musée de Skagen) alors que le jeune artiste, élève de Léon Bonnat, à Paris, fréquentait les peintres réalistes réunis autour de Léon Germain Pelouse.
    Cet attrait porté aux modèles ne se démentit jamais tout au long de la carrière de l’artiste et on le retrouve, après son installation à Skagen au début des années 1880, dans les tableaux que le public parisien a pu découvrir au Salon. Le premier, Pêcheurs de Skagen, Danemark, coucher de soleil (1883, musée de Skagen) exposé en 1884 lui valut d’être distingué par le jury des récompenses du Salon qui lui remit une médaille. Les pêcheurs de Skagen, leurs familles et leurs enfants, lui-même et encore ses amis dans des cadrages inattendus et baignés d’une lumière subtile seront régulièrement les sujets de ses tableaux que les journalistes admireront sur les cimaises parisiennes, tels le célébrissime et attendrissant Jour d’été sur la plage sud de Skagen (1884, Collection Hirschsprung) ou l’étonnant Groupe de pêcheurs sur la plage de Skagen de 1891, généreusement prêté par un collectionneur particulier, et jusqu’à l’infiniment poétique et nostalgique Après-midi d’été sur la plage sud de Skagen (1893, musée de Skagen), double portrait de son épouse et de leur amie, l’artiste Anna Ancher, seules, cheminant sur une étroite bande de sable entre mer et plage qui traverse la toile pour s’élever très haut dans l’horizon.
    Lors d’une grande exposition danoise au Petit Palais, à Paris, en 1928, un des critiques, évoquant Krøyer, le définit très justement comme un « amant de la lumière ». C’est qu’en effet, toute son œuvre de paysagiste au Salon fut une longue réflexion sur la couleur claire et le rôle de la lumière – témoignage de son intérêt tant pour le naturalisme que l’impressionnisme –, à tout moment du jour et de l’année. Il sut faire vibrer aux yeux des parisiens qui l’ignoraient, cette « heure bleue », phénomène météorologique qui précède le crépuscule, qui ne se déploient qu’aux lointains bords de mer septentrionaux mais qui vont se révéler à notre admiration durant quelques mois sur les cimaises du musée Marmottan Monet.

    EXPOSITION

    du 28 janvier au 25 juillet 2021

    TARIFS

    Plein tarif : 12 euros
    Tarif réduit 8,50 euros
    Moins de 7 ans : gratuit