X Fermer

INFORMATION
CORONAVIRUS COVID-19

En raison de la pandémie du Coronavirus Covid-19, le musée Marmottan Monet est fermé et ce jusqu'à nouvel ordre. Nous vous remercions pour votre compréhension.
en
fr
anonyme
Scène de la vie d’Alexandre


laine, soie (tapisserie sur métier) H. 311 cm ; l. 386 cm
inv. 897
legs Marmottan Paul (testateur) (1932 acquis)
Dès le début du XVIe siècle, Bruxelles s’impose comme la nouvelle capitale pour la production de tapisseries de qualité, enrichies de fils d’or et d’argent. Ses ateliers supplantent progressivement ceux des Flandres et du nord de la France, qui avaient livré les plus belles pièces durant la période précédente. OEuvres d’art monumentales, ces tapisseries non seulement deviennent des pièces d’ameublement ostentatoires, mais sont aussi conçues par les lissiers comme de véritables « récits de laine » pouvant raconter une même histoire en plusieurs pièces. C’est le cas de cette tapisserie qui montre une scène de la vie d’Alexandre le Grand. Exemple de vertu et de moralité, Alexandre compte depuis le XVe siècle parmi les héros profanes les plus prisés. Casqué et le front ceint d’une couronne de laurier, il est représenté ici au premier plan, donnant des ordres à ses généraux. Il réapparaît plusieurs fois à l’arrière-plan, dirigeant des rassemblements de troupes. Richement ornées, les bordures sont composées d’allégories qui trônent parmi des arabesques de fleurs et de fruits. Le musée Marmottan Monet conserve quatre de ces tapisseries qui font partie d’un cycle narratif, chacune relatant un épisode de cette conquête de l’Orient et des prouesses de guerre du roi de Macédoine.