en
fr
JACOB-DESMALTER François Honoré Georges (ébéniste) ; THOMIRE Pierre Philippe (attribué à) (JACOB-DESMALTER François Honoré Georges (1770 ; 1841) ; THOMIRE Pierre Philippe (Paris, 1751 ; Paris, 1843))
Lit de Napoléon Ier

1807 vers ; 1808
acajou ; bronze ; bronze (doré) L. 200 cm ; H. 143 cm ; l. 150 cm ; VOLUM. 4,29
inv. 770
legs Marmottan Paul (testateur) (1932 acquis)
En raison de l’arrivée à Bordeaux de Napoléon Ier et de Joséphine le 4 avril 1808, l’ancien palais archiépiscopal, siège de la préfecture en 1802, est aménagé et meublé pour devenir palais impérial. Ce lit aux chevets droits, qui ne porte pas d’estampille, est peut-être de fabrication locale, comme la plupart des meubles installés dans cette nouvelle résidence du pouvoir. Les montants antérieurs sont surmontés de têtes féminines en bronze patiné et doré d’une grande élégance. Les montants postérieurs sont agrémentés d’un vase en bronze doré à motifs de griffons et de lyres. Les appliques de bronze doré qui rythment la façade évoquent le thème de la nuit : elles présentent étoiles et fleurs de pavot. La finesse et la richesse des bronzes attestent l’importance du destinataire. Ce lit est beaucoup plus luxueux que celui qui a été réalisé pour la chambre de l’impératrice dans le même palais, conservé aujourd’hui à Fontainebleau.