en
fr
COROT Jean Baptiste Camille (Paris, 1796 ; Ville-d’Avray, 1875)
Volterra. Route descendant de la ville

1834 vers
toile (peinture à l’huile) H. 29 cm ; l. 39 cm
Signé en bas à gauche : "COROT" ; cachet de la vente Corot
inv. 6505
legs Rouart Annie (testateur) (1993)
En 1834, Corot se rend pour la deuxième fois en Italie. Après être passé par Pise, il poursuit son périple vers le sud et séjourne du 22 juin au 20 juillet à Volterra, en Toscane. Perchée sur un éperon rocheux, l’ancienne cité étrusque lui inspire de nombreuses compositions. Dans ce tableau, qui est demeuré dans l’atelier de l’artiste jusqu’à sa mort et a fait partie de sa vente après décès avant d’appartenir au marchand Barbedienne puis au peintre et collectionneur Henri Rouart, ce n’est pas la ville mais ses abords qui intéressent Corot. Il s’est installé sur une éminence qui lui permet de surplomber la route sur laquelle cheminent deux personnages. Ils se dirigent vers la ville qui ne se révèle qu’à travers le sommet de quelques monuments : la tour de la cloche de la cathédrale, le dôme du baptistère et le toit du Palazzo dei Priori. Selon le catalogue raisonné établi par Alfred Robaut, cette étude a ensuite servi à Corot pour la composition initiale de son Incendie de Sodome de 1843 (New York, The Metropolitan Museum of Art).