X Fermer

INFORMATION
CORONAVIRUS COVID-19

En raison de la pandémie du Coronavirus Covid-19, le musée Marmottan Monet est fermé et ce jusqu'à nouvel ordre. Nous vous remercions pour votre compréhension.
en
fr
RENOIR Auguste (1841 ; 1919)
Portrait de Julie Manet

1894
toile (peinture à l’huile) H. 55 cm ; l. 46 cm (sans cadre) ; H. 70 cm ; l. 61 cm ; E. 4,3 cm ; VOLUM. 0,0184 (avec cadre)
Non signé
inv. 6092
legs Rouart Annie (testateur) (1993)
Berthe Morisot fait remonter à 1886 la genèse de son amitié avec Pierre Auguste Renoir. Avec Claude Monet et Stéphane Mallarmé, Renoir est un intime de l’artiste parisienne. Portraitiste reconnu, il est sollicité dès 1887 par son amie et son époux, Eugène Manet, pour faire le portrait de leur fille, Julie Manet au chat (Paris, musée d’Orsay). Entre le peintre et son modèle se tisse alors un lien sincère, de telle sorte que Berthe Morisot invite Renoir à rejoindre le conseil familial qu’elle constitue peu après la disparition d’Eugène en 1892 pour veiller sur sa fille au cas où il lui arriverait malheur. En 1894, il entreprend le portrait de Julie à seize ans. La jeune fille pose dans l’appartement de la rue Weber où elle s’est installée depuis peu avec sa mère. Sur un fond gris librement esquissé, Julie, en buste, se présente le visage de trois quarts. Son regard triste rappelle le malheur qui l’accable et en annonce, pour le visiteur d’aujourd’hui, un autre : la disparition imminente de sa mère qui succombe des suites d’une congestion pulmonaire, le 2 mars 1895.