X Fermer

INFORMATION
CORONAVIRUS COVID-19

En raison de la pandémie du Coronavirus Covid-19, le musée Marmottan Monet est fermé et ce jusqu'à nouvel ordre. Nous vous remercions pour votre compréhension.
en
fr
CAILLEBOTTE Gustave
La Leçon de piano

1879 vers
toile (peinture à l’huile) H. 81 cm ; l. 65 cm (sans cadre) ; H. 103,2 cm ; l. 87 cm ; E. 5,5 cm ; VOLUM. 0,0494 (avec cadre)
Non signé.
inv. 5028
legs Monet Michel (testateur) (1966 acquis)
D’origine bourgeoise, Caillebotte, comme Berthe Morisot, s’attache à dépeindre son milieu. Au tournant des années 1880, il réalise ainsi plusieurs scènes d’intérieur, images d’une société aisée s’adonnant à ses activités quotidiennes. Chose rare, Caillebotte met en scène un public féminin : vues de dos, deux femmes sont installées devant un piano droit. À droite, le professeur, reconnaissable à sa tenue modeste et à sa main qui bat la mesure, donne la leçon à la femme assise à ses côtés, coiffée d’un élégant chapeau à plumes. Le thème, également utilisé par Renoir les années suivantes, illustre un loisir en vogue dans la société féminine et fortunée de l’époque. Contrairement à son habitude de produire un rendu très travaillé et fini, Caillebotte adopte ici un cadrage et une palette beaucoup plus proches de ceux des impressionnistes. Les deux femmes remplissent tout l’espace, traité en larges touches de couleurs chatoyantes. Si les modèles et le lieu où se déroule la scène n’ont pas été identifiés, on peut supposer que l’oeuvre devait revêtir une importance particulière pour Monet, qui l’a reçue en cadeau de l’artiste lui-même et l’a conservée près de lui toute sa vie.