X Fermer

INFORMATION
CORONAVIRUS COVID-19

En raison de la pandémie du Coronavirus Covid-19, le musée Marmottan Monet est fermé et ce jusqu'à nouvel ordre. Nous vous remercions pour votre compréhension.
en
fr
MONET Claude
Sur la plage à Trouville

1870
toile (peinture à l’huile) H. 38 cm ; l. 46 cm (sans cadre) ; H. 52.3 cm ; l. 60 cm ; E. 9 cm ; VOLUM. 0,0282 (avec cadre)
Signé en bas à gauche: Claude Monet
inv. 5016
legs Monet Michel (testateur) (1966 acquis)
À l’été 1870, Claude Monet, son épouse Camille Doncieux et leur premier-né, Jean, gagnent Trouville, une station balnéaire en vue sous le Second Empire. Ils y retrouvent le peintre Eugène Boudin, qui a mis au point des scènes de plage prisées des amateurs. Dans l’espoir de rencontrer le même succès, Monet reprend le thème à son compte et le réinterprète. Camille et sa cousine posent ainsi pour trois petits tableaux, parmi lesquels Sur la plage à Trouville. Aux compositions en frise de son maître, Monet préfère un agencement plus dynamique. Le cadrage serré sur les femmes assises campe solidement le premier plan, tandis que la diagonale du fil de l’eau ménage un effet d’espace et de profondeur. Avec une grande économie de moyens, Monet esquisse les formes sans les détailler. L’intérêt du peintre se porte avant tout sur l’étude du plein air et des effets de lumière. Si la palette restreinte à dominante grise est typique des débuts de l’artiste, la liberté de la touche et la rapidité d’exécution font en revanche de ce petit tableau un jalon vers l’impressionnisme.