X Fermer

INFORMATION
CORONAVIRUS COVID-19

En raison de la pandémie du Coronavirus Covid-19, le musée Marmottan Monet est fermé et ce jusqu'à nouvel ordre. Nous vous remercions pour votre compréhension.
en
fr
SISLEY Alfred (Paris, 1839 ; Moret-sur-Loing, 1899)
Printemps aux environs de Paris. Pommiers en fleurs

1879
toile (peinture à l’huile) H. 47 cm ; l. 62 cm (sans cadre) ; H. 68 cm ; l. 83,5 cm ; P. 6 cm ; VOLUM. 0,0341 (avec cadre)
Signé en bas à droite : Sisley
inv. 4025
don Donop de Monchy Eugène et Victorine (donateurs) (23/05/1940 acquis)
Le docteur de Bellio ne cessera d’apporter son soutien à Alfred Sisley qui vit dans un état de pauvreté chronique. Il est évidemment son médecin de famille et prodigue en 1883 ses soins à la compagne du peintre. Il est aussi un intermédiaire auprès d’amis susceptibles d’acheter les paysages de l’impressionniste. À ce titre, il intervient régulièrement en 1886, 1887 et 1889. L’amateur roumain acquiert pour son compte plusieurs oeuvres. En 1877, il prête trois Sisley à l’exposition impressionniste et achète au moins cinq autres tableaux pour la somme de 700 francs en 1886. Sa fille, Victorine, recevra trois paysages en héritage. Printemps aux environs de Paris. Pommiers en fleur est le seul tableau qu’elle conserve. L’oeuvre jouit alors d’une certaine aura. Elle est présentée en 1938 au musée Marmottan dans une exposition qui annonce le don de Victorine Donop de Monchy et en montre les fleurons. Au même titre qu’Impression, soleil levant de Monet, Printemps aux environs de Paris. Pommiers en fleur est l’une des toiles qui fondent les collections impressionnistes du musée Marmottan Monet.