X Fermer

INFORMATION
CORONAVIRUS COVID-19

En raison de la pandémie du Coronavirus Covid-19, le musée Marmottan Monet est fermé et ce jusqu'à nouvel ordre. Nous vous remercions pour votre compréhension.
en
fr
RENOIR Auguste (1841 ; 1919)
Portrait de Mademoiselle Victorine de Bellio

1892
toile (peinture à l’huile) H. 55 cm ; l. 46 cm (Sans cadre) ; H. 68 cm ; l. 59 cm ; E. 8 cm ; VOLUM. 0,0321 (Avec cadre)
Signé et daté en bas à gauche : "renoir 92".
inv. 4024
don Donop de Monchy Eugène et Victorine (donateurs) (23/05/1940 acquis)
Née le 15 avril 1863, Victorine est la fille unique de Catherine Rose Guillemet et de Georges de Bellio. Née hors mariage, l’enfant est élevée par son père, un gentilhomme d’origine roumaine établi à Paris vers 1850. Rentier, Georges de Bellio mène une existence à l’abri du besoin qui lui permet de se consacrer pleinement à ses deux passions : l’art et la médecine. Cet amateur visionnaire, entré dans l’histoire pour avoir acquis Impression, soleil levant, est l’un des premiers et des plus importants collectionneurs de l’impressionnisme. Il est également l’un des plus fidèles soutiens des artistes. Les soins qu’il prodigue à titre amical aux peintres et à leur famille lui valent le titre de « médecin des impressionnistes ». Le portrait de Victorine par Renoir est une des rares commandes de l’amateur qui acquiert généralement les oeuvres disponibles sur le marché. Peint l’année du mariage de Victorine avec Eugène Donop de Monchy, il est soit un cadeau destiné au modèle, soit le souvenir qu’un père aimant souhaitait conserver de sa fille. Sur décision de Victorine et d’Eugène, l’oeuvre reste dans la famille et entre, avec les autres fleurons impressionnistes de la collection réunie par le docteur, au musée Marmottan en 1940.