X Fermer

INFORMATION
CORONAVIRUS COVID-19

En raison de la pandémie du Coronavirus Covid-19, le musée Marmottan Monet est fermé et ce jusqu'à nouvel ordre. Nous vous remercions pour votre compréhension.
en
fr
MASSE Auguste Antoine (1795)
Intérieur de l’atelier de Gros

1824
toile (peinture à l’huile) H. 82.5 cm ; l. 100 cm (sans cadre) ; H. 102 cm ; l. 122.5 cm ; E. 10 cm ; VOLUM. 0,125 (avec cadre)
Non signé
inv. 1591
achat Madame Berghoff (vendeur) (20/12/1936)
Au départ de son maître Jacques Louis David pour son exil bruxellois, Antoine Jean Gros reprend son atelier, c’est-à-dire, tout à la fois, les élèves et le local ; celui-ci, situé dans le collège des Quatre-Nations (actuel palais de l’Institut), avait été représenté en 1813 par un autre élève, Léon Matthieu Cochereau (Paris, musée du Louvre). Le tableau d’Auguste Antoine Massé qui montre l’atelier de Gros est exposé au Salon de 1824 et le peintre l’enverra également aux expositions organisées en 1825 à Douai et à Lille, puis (probablement) en 1826 et en 1830 à Cambrai. On remarque, sur le mur, face aux nombreux élèves, un grand médaillon couronné de lauriers, avec le profil de David, en hommage au maître ; un peu plus loin est accrochée sa palette. On aperçoit, sur ce même mur, des cordes munies de noeuds coulants, fort utiles pour les modèles à qui elles permettaient de tenir la pose des bras, sans trop de fatigue musculaire. En 1821, Horace Vernet avait représenté son propre atelier, encombré de bric-à-brac et animé d’une vie sensiblement plus agitée, contribuant ainsi à construire l’image du monde dissolu des artistes qui allait s’imposer pour tout le xixe siècle. Ce sont, ici, le sérieux et l’étude qui prédominent.