en
fr
COLOMBE Jean
David et Goliath


parchemin (peint, doré) H. 13.7 cm ; l. 7.9 cm
inv. M-6167
don Wildenstein Daniel (donateur) (1981 acquis)
Issu d’une famille d’artistes, Jean Colombe travaille exclusivement à Bourges, d’abord pour les notables locaux, puis, à partir de 1467, pour la reine Charlotte de Savoie et son neveu le duc Charles Ier de Savoie. Pour ce dernier, il termine l’enluminure du manuscrit des Très Riches Heures du duc de Berry (Chantilly, musée Condé, ms. 65), commencée par les frères de Limbourg. Sa production commerciale surabondante, bien que de qualité très inégale, contribue à la renaissance des ateliers berrichons à la fin du xve siècle. Continuateur de Jean Fouquet, il reprend sa facture très soignée dans la représentation des personnages insérés dans des paysages pittoresques. Il se détache néanmoins de cette influence et affiche un goût du mouvement, un style nerveux et dynamique visibles dans ce feuillet, extrait d’un livre d’heures, intitulé David et Goliath. Cette sensibilité va perdurer en France, dans l’oeuvre de ses fils et de ses disciples, jusque vers 1500.