en
fr
DA CREMONA Girolamo
Saint Prosdocime baptisant Vitalien (initiale P)

1462 avant
parchemin (peint, doré) H. 56 cm ; l. 43 cm
inv. M-6072
don Wildenstein Daniel (donateur) (1981 acquis)
« Petrus apostolus et Paulus doctor gentium », les mots de ce chant liturgique sont introduits par une initiale historiée au tracé virtuose, une architecture de fantaisie qui emprunte ses cannelures, ses trophées d’armes et ses oves à l’art antique. La panse de la lettre forme une fenêtre ouverte sur la chambre d’un palais où saint Prosdocime, un disciple de saint Pierre devenu évêque de Padoue, baptise Vitalien, le préfet de la ville, en présence de son épouse. À en croire la légende, cette conversion à la foi chrétienne augure pour le couple un heureux événement, la naissance d’une fille que la vie exemplaire élèvera à la sainteté : Justine. Une Dispute de sainte Justine et une Mort de saint Martin, respectivement conservées au Victoria and Albert Museum à Londres et au musée Condé à Chantilly, présentent des similitudes frappantes. Selon toute vraisemblance, ces trois enluminures proviennent d’un antiphonaire (livre liturgique de partitions grégoriennes) peint par le jeune Girolamo da Cremona pour le monastère Santa Giustina de Padoue.